Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

COMMENT LA PRESSE SENEGALAISE DOIT ELLE TRAITER LA GUERRE AU MALI?

Posté par: Ada sow| Dimanche 13 janvier, 2013 03:18  | Consulté 3179 fois  |  4 Réactions  |   

Vendredi dernier un site internet a précipitamment annonce la présence et l’implication des soldats sénégalais dans les combats déclenchés contre les islamistes au nord du mali. Cette information qualifiée d’exclusive par le site en question venait de prendre tout le monde au dépourvu. Il s’en est suivi, certainement, un branle-bas de combat au sommet de l’Etat et dans les sphères de l’état major de notre chère armée nationale. Conséquence immédiate : les autorités militaires publient un communique de la Dirpa pour démentir l’information faisant état de la présence de nos Diambars dans les combats diriges par l’armée française contre les terroristes. C’est dans l’après midi du samedi que le ministre des affaires étrangères a sorti un communique officiel au nom du gouvernement sénégalais informant de l’envoi prochainement de cinq cent éléments pour soutenir nos frères maliens dans le cadre des engagements de notre pays au sein de la Cedeao.

Je veux, à travers ce faux départ de l’info sur la participation de notre armée dans le conflit malien, instaurer surtout avec les confrères un échange sur la délicatesse du traitement des informations en temps de guerre. Pour la première fois de son histoire notre pays entre dans une guerre aux conséquences imprévisibles et qui risque d’impacter pour longtemps notre vie et notre sécurité nationale. Dans ce contexte, comment les medias sénégalais doivent ils informer de ces événements ? Comment concilier le droit à l’information et l’exigence de protéger notre patrie ?  Doit-on tout dire au nom de la liberté d’expression ? Je reconnais que la situation que nous vivons dans le cas du Mali est inédite pour tout le monde mais surtout pour les jeunes confrères qui dirigent ou gèrent les medias qui nous gouvernent au Sénégal. Les jours et les semaines à venir risquent d’être difficiles et complexes pour nous tous, C’est pourquoi j’en appelle au sens de la  responsabilité des journalistes ; responsabilité sans laquelle le journaliste perd sa crédibilité et sa raison d’être. Il urge pour le Synpics et l’organisation patronale des medias d’assumer leurs responsabilités dans cette situation. Connaissant Ibrahima Khalil Ndiaye et Madiambal Diagne respectivement patrons du Synpics et du CEDEPS ils  feront leur part du job dans l’intérêt de notre pays.

En réalité, nous n’avons pas le choix ; soit la presse joue son devoir patriotique soit elle sacrifie le pays. Sachant que les adversaires que nos vaillants soldats combattent sont assez bien organises  en matière de veille sur les medias des pays comme le notre. Les terroristes du Nord Malien scrutent et surveillent toute info relayée par notre presse, parce que les nouvelles technologies le permettent.  A mon avis, en ces moments d’union sacrée autour de nos soldats, il faut que la presse sache raison garder….et se garder de fragiliser notre chère patrie. Chacun de nous doit soutenir les fils du Sénégal qui vont encore risquer leur vie pour que nous puissions continuer à dormir tranquille…

 L'auteur  ada sow
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (4)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme on January 13, 2013 (22:24 PM) 0 FansN°:1
les africains et tous les sengalais ne considerent plus la presse senegalaise comme credible comme normale ......ils peuvent continuer de se comporter comme ils veulent ,ils sont les plus riducules les plus idiots de l afrique.
Vérité crue on January 13, 2013 (22:30 PM) 0 FansN°:2
Mr Sow votre intervention est impertinente. Votre commentaire est inutile. Vous etes deja tombé dans le piége de la presse occidentale en paralant comme eux et utilisant leur terminologie diabolique pour préparer l opinoin publique á la manipulation. Les occidentaux, la France en particluiers ont préparé cette guerre en orquestrant ce coup d Etat contre Toumani Touré, armé les rebelles du Nord pour enfin au intervenir au nom de " la lutte contre le terrorisme" Notre presse doit informer vrai sans copier aveuglément la presse satanique des occidentaux.
Anonyme on January 14, 2013 (07:28 AM) 0 FansN°:3
ils n ont qu a aller sur le terrain comme leurs confreres ,le MALI est proche ,mais DAKAR rek derriere les claviers avec le conditionnel comme source d information liguay wakh saway gaayi khamou lolou,ils ne savent que vilipender d honnetes cityens
SENENMUT on January 14, 2013 (10:52 AM) 0 FansN°:4
Bien vu, mr . Partout dans le monde chez les pays impliqués dans les crises , la presse de leur pays comme vous dites:" joue son devoir patriotique". la presse sénégalaise devrait vous suivre. Toutefois il faudrait que cette m^me obligations de prudence anime nos autorités en premier chef son président Macky sall qui ds le début de la crise malienne a le 1er évoquer des cellules dormantes dans notres pays. Son ministre l'a suivit récemment. C'est une trés grave erreure de communiquer ainsi. Il y a des mesures à préventiosn et de lutte à prendre sans le dire. Agir ainsi c'est juste devancer un attentat commis pour atténuer son impact sur la population à qui on chercherait à faire croire que le pays s'est engagé dans sa protection. ça c'est du défaitisme. je m'interroge bcp sur notre président actuel qui ne semble pas comprendre les enjeux stratégique. qu'il revoie sa communication; c'est du tatonnement tout ça;

Ajouter un commentaire

 
 
ada sow
Blog crée le 29/12/2012 Visité 238696 fois 9 Articles 767 Commentaires 26 Abonnés

Posts recents
Karim, Samuel et Cie, prisonniers à domicile
75% d’opinion défavorable: Pourquoi Mimi Toure est elle mal aimée?
IMAGES INCEDENTES DE MISS DIONGOMA, DE MBATHIO ET CO: LA PRESSE EST ELLE FAUTIVE?
COMMENT LA PRESSE SENEGALAISE DOIT ELLE TRAITER LA GUERRE AU MALI?
LES TELES SENEGALAISES SONT ELLES DES POUBELLES ?
Commentaires recents
Les plus populaires
IMAGES INCEDENTES DE MISS DIONGOMA, DE MBATHIO ET CO: LA PRESSE EST ELLE FAUTIVE?
TEUSS ET AMINA POTE: LE TOP DES MEDIAS ? FAUT-IL EN RIRE OU EN PLEURER ?
75% d’opinion défavorable: Pourquoi Mimi Toure est elle mal aimée?
ANALYSE DU DISCOURS DU PR : LE PIN’S, LE MICRO ET LE PRESIDENT
LES TELES SENEGALAISES SONT ELLES DES POUBELLES ?